GALERIES // L'éclosion de nouveaux espaces

Actu

GALERIES // L'éclosion de nouveaux espaces

mars 2021

PENDANT QUE LES MUSÉES SONT FERMÉS,

LES GALERIES PARISIENNES FONT L’ACTUALITÉ DE LA SCÈNE CULTURELLE

Pendant que certains ouvrent dans le Marais…

Depuis sa création en 1990 par Mario Cristiani, Lorenzo Fiaschi and Maurizio Rigillo, Galleria Continua a su conquérir le globe : de Beijing en 2004, à Boissy-le-Châtel, en passant par La Havane, Rome ou encore Sao Paulo l’année dernière. Au sein de toutes ces galleries, l’intention est commune : le fil rouge est de donner une continuité à l’art contemporain dans un paysage riche des signes de l’art ancien.

Inauguré en 2007, le centre culturel situé en Seine-et-Marne est reconnu par les plus grands de l’art contemporain. Il présente, plusieurs fois par an, des expositions d’oeuvre d’art réalisées par des artistes du monde entier. Cette ancienne usine rénovée pour l’occasion est un berceau de l’art contemporain où l’on peut retrouver un tout nouveau type d’exposition : l’exposition collective. Chaque année, différentes galeries internationales s’y retrouvent pour exposer les plus côtés des artistes, ce qui permet aux visiteurs un aperçu de nombreux artistes de renom tels que Anish Kapoor, Daniel Buren ou encore JR. Avec cet espace, Galleria Continua créé un renouveau culturel avec une certaine effervescence et engagement, tant des Parisiens que des visiteurs internationaux.

Aujourd’hui, c’est au coeur du Marais que Galleria Continua a cette fois décidé de s’installer avec l’ouverture d’un nouveau lieu rue du Temple. Inauguré fin janvier par l’artiste JR, l’objectif est de mettre en place un espace inclusif et accueillant, ouvert à l’expérimentation directement à Paris. Avec cette nouvelle aventure, ils créent un environnement multiculturel où des personnes de tout horizon et de toutes origines se rencontrent. Liée à l’autre site français de Galleria Continua à Boissy-le-Châtel (Les Moulins), cette galerie se situe à deux pas du Centre Pompidou, à l’angles des rues du Temple et Michel Le Comte.

… d’autres grandissent sur la fameuse avenue Matignon …

A quelques pas des maisons de vente parisiennes Christie’s et Sotheby’s a ouvert la toute dernière galerie de l’ensemble Perrotin, 3ème galeriste le plus influent du monde (selon The ArtReview Power 100). Au coeur d’un hôtel particulier de cinq étages avenue Matignon, ce nouvel espace de 380m2 est entièrement dédié au second marché qui correspond à l’achat et à la revente d’art contemporain ou moderne. Habitué aux collaborations avec de grands artistes célèbres tels que Maurizio Cattelan ou Murakami, il s’associe cette fois à deux jeunes marchands spécialisés (Tom-David Bastok et Dylan Lessel) pour l’ouverture de sa nouvelle adresse. Cette dernière est un peu spéciale, elle se veut plus intimiste et ne reçoit que des œuvres à la demande des collectionneurs.

Avec l’ajout de ce nouvel espace aux trois précédentes adresses (dans le Marais, impasse Saint-Claude et rue de Turenne), le groupe Perrotin s’étend désormais sur presque 3000m2 de galeries dans la capitale française : une très forte présence pour cette enseigne internationale d’art contemporain.

Au delà de son offre de galeries d’art (une dizaine d’espaces dans six pays différents), Perrotin s’est grandement diversifiée au cours de ces dernières années : organisation de conférence, de concerts ou même production de podcasts et vidéos.

… et d’autres lancent des expositions simultanées, à plusieurs endroits…

Galerie Derouillon, créée par Benjamin Derouillon, a ouvert les portes de sa première galerie en septembre 2012 dans le quartier du Haut-Marais, vrai nouveau noyau des espaces d’art contemporain sur Paris. Au programme, de la peinture, de la sculpture, du dessin ou encore des installations présentant une vision plutôt singulière de l’art, au coeur de la diversité, avec une grande volonté de mettre en lumière une génération de jeunes artistes, français et internationaux. On remarque un vrai fil conducteur concernant le choix des artistes présentés : des oeuvres exigeantes et ludiques qui viennent rompre les codes déjà établis. Parmi eux, on peut noter de grands noms du milieu tels que Micky Clément, Alex Foxton, ou encore le photographe allemand Jonas Unger, etc. Grâce à des collaborations réalisées dès les débuts de leurs carrières, la Gallerie Derouillon tisse des lieux étroits et forts avec ses artistes.

La Galerie Derouillon fait notamment appel aux savoir-faire de MR Agency pour des expositions ponctuelles, comme par exemple celle d’Alex Foxton, « Saint George » du 1er au 30 janvier 2021, dans la galerie MR23 situé rue Filles du Calvaire. Accessible sur rendez-vous uniquement, cette exposition a été un vrai succès : chaque oeuvre a trouvé son collectionneur. Après avoir connu un franc succès avec ses expositions individuelles, il fait également partie d’une exposition collective « Les Yeux Clos » à la Galerie Perrotin située 76 rue de Turenne. Depuis le samedi 06 février, et ce jusqu’au 27 mars, ce jeune artiste de renom y expose ses oeuvres aux côtés de noms reconnus du milieu : Mathilde Denize, Elizabeth Glaessner, Simon Martin ou encore Paolo Salvador. En ce début d’année 2021, il exposait ainsi dans plusieurs lieux avec son galleriste Benjamin Derouillon, y compris chez Perrotin, MR23 (rue des Filles du Calvaire) et à la Galerie Derouillon Notre Dame de Nazareth au même moment.

Spécialisée dans les espaces de galeries et les locations d’appartements dans les quartiers les plus recherchés de Paris, notamment rue de Temple ou encore rue de Turenne, The MR Agency sera ravi de vous accompagner pour votre projet. Si vous êtes un galeriste en quête d’expansion, un artiste ou bien un conservateur indépendant à la recherche de votre prochain espace d’exposition, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse  suivante : contact@themragency.com

Partagez cet article
© MR-agency. Tous droits réservés. Site créé par Lanfoster | Mentions légales